Rechercher

Biscayo - son parcours - son rétablissement



Je vous présente Biscayo, 11 ans, demi-sang suisse, notre cheval. Enfin surtout celui à ma fille 😉


Avant que l'on adopte Biscayo, c’était un cheval de manège un peu têtu, mais super chou. Il avait des soucis au dos et cela faisait quelque temps que la propriétaire du manège lui cherchait un nouveau propriétaire, car il était préférable pour lui d’être toujours monté que par une personne.


En novembre 2020, Biscayo fait une chute au parc, et là c’est le drame. Il boite, plus possible de monter dessus, il doit être mis à l’arrêt immédiat. Après un mois, la situation n’a pas évolué. Biscayo ne pourra plus être cheval de manège et n’ayant pas trouvé repreneur la propriétaire doit prendre à contrecœur la lourde décision de l’endormir.


Un groupe de cavalières lance une initiative pour sauver Biscayo. Elles cherchent quelqu’un d’accord de le reprendre en l’état et proposent d’aider à le remettre sur pied. Quand mon amie, qui fait partie de ce groupe de cavalières, me parle de cela, il y a une voix dans ma tête qui me dit en boucle « fais-le ».


Ayant un lien particulier avec ce cheval, car lorsque j’ai fait un soin à ma fille pour sa peur du galop suite à une chute, c’est lui que j’ai vu dans le soin sans le connaître, et ayant cette petite voix qui me parle sans cesse, je décide de suivre mon intuition et d’adopter Biscayo.


En adoptant Biscyo, j'étais consciente que je faisais un coup de poker, qu'il y avait la possibilité que ce ne soit que pour un temps restreint ou qu'on ne pourrait que le mettre au parc. Néanmoins, j'avais confiance en l'avenir, en l'aide que je pourrais apporter et confiance en mon intuition. De là, je commence par lui faire un premier soin Reiki à distance pour le soutenir.


A son contrôle en janvier 2021, on décide de faire tous les examens pour savoir concrètement quel est le problème. Le diagnostic est posé, c'est une lésion au grasset (ménisque). Le vétérinaire prévient que c'est une blessure très compliquée à soigner, que contrairement aux humains il n'y a pas d'opération et que le traitement est sans garantie de résultat.

Mais j'en retiens que c'est dû à sa chute et non son dos qui a empiré, que son dos est stable, qu'on a pu poser un diagnostic et je suis toujours confiante.


Biscayo reste au repos, nous suivons les indications du vétérinaire et je commence à appliquer des huiles essentielles doTERRA diluées au niveau de son grasset et je continue mes soins à distance et en localiser. Sachant que s'est dû à un accident, je décide de continuer avec le Reiki, car j'estime qu'une prise de conscience et une modification de schéma de fonctionnement n'est pas nécessaire.


Février 2021, nouveau contrôle. La situation est stable, mais quelques bonnes nouvelles tout de même. On continue le repos et quant à moi, je continue mes soins et je change d'huile essentielle doTERRA.


Mars 2021, nouveau contrôle et là une nouvelle à laquelle on ne s'y attendait pas aussi tôt. La lésion commence à se résorber, Biscayo boitte moins, en ligne droite c'est OK, on peut le remettre en route gentiment. Ma fille peut commencer à monter son cheval selon un planning de remise en forme de 6 semaines. On est aux anges, car les pronostics de départs étaient qu'on ne pourrait probablement pas remonter dessus. Je continue mes soins et les huiles essentielles doTERRA.


Avril 2021, toujours des bonnes nouvelles. Il répond bien à la mise en route. Et à la grande surprise du vétérinaire, la lésion s'est beaucoup résorbée. On continue le planning en pouvant intégrer le galop cette fois-ci et je continue mes soins et les huiles essentielles doTERRA.


Mai 2021, là c'est la joie complète ! Le vétérinaire n'en revient pas. Il nous annonce que Biscayo est cliniquement guéri de sa lésion au grasset. On confirme le tout par une échographie qui indique un tissu cicatriciel, mais plus de lésion. Le vétérinaire n'en revient pas. Il nous rappelle que ce n'était pas gagné d'avance, que c'est une blessure très compliquée à traiter et que bien souvent la lésion reste. Il ajoute qu'en plus cela c'est fait sur un timing court selon son point de vue et d'expérience.


Grâce à son suivi médical, au respect des prescriptions vétérinaires, et à l'accompagnement en parallèle des huiles essentielles doTERRA et des soins énergétiques, Biscayo est redevenu le même d'avant blessure.

L'accompagnement des huiles essentielles doTERRA et des soins énergétiques ont permis que la blessure se rétablisse mieux que prévue et dans un temps très court.


Il reste son problème de dos sur lequel on va travailler maintenant. Pour lequel j'en suis sur nous aurons aussi de bons résultats.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout